Billet à la une

‘Les Pêcheurs’, plaisir et émotions culinaires
‘Les Pêcheurs’, c’est avant tout un lieu chargé d’émotions personnelles. J’ai passé de nombreux étés d’enfance au Cap d’Antibes alors que ‘Les Pêcheurs’ n’était qu’une petite plage avec juste boissons et esquimaux autour d’une petite maison en bois.

J’ai redécouvert l’endroit devenu un superbe Hôtel Relais & Châteaux. Certes cher, mais luxueux design, apaisant, fondu dans le paysage et ouvert sur la mer. L’hôtel, ce sera pour une autre fois…

 

Et j’ai découvert la table étoilée : un des plus beaux moments d’émotion et de partage culinaire que j’ai vécu depuis longtemps.

Le lieu est magique, le chef Nicolas Rondelli, le Directeur et leurs équipes n’ont qu’une idée en tête : faire plaisir. Le service est impeccable, professionnel et surtout complice.

 

Et dans l’assiette, c’est un feu d’artifice depuis l’huile d’Olive et les pains ‘Maîson’ jusqu’au chariot des douceurs, elles aussi ‘Maison’

 

Une soirée vraiment géniale et une vraie complicité gourmande.

 

Le seul bémol : Fermeture le 15 octobre jusqu’au printemps

Raviole de blettes et ricotta
Histoire de réveiller ses papilles : ravioles de blettes et ricotta, foie et tartare de daurade
 
Langoustine

Langoustine snackée et en raviole, consommé au Galanga

 

 

 

 

Les autres billets...

La morille, mon champignon fétiche, au-delà du cèpe ou de la girolle pourtant délicieux !! Après c’est une question de goût !!!
Une partie de mon cœur est ancrée entre la Bourgogne, la Bresse et les Monts du Bugey avec des noms qui résonnent immédiatement aux papilles comme Vonnas, Nantua mais aussi des lieux des odeurs, des saveurs qui me ramènent vers mon ADN de cuisinier : Sancé, Brenod, La Frasse, Ramboz…